Entreprendre

lifestyle, Vis ma vie d' Entrepreneuse

Entreprendre, ce verbe qui attire, qui passionne, et qui à la fois fait trembler plus d’une.

Depuis un mois, je vous ai dévoilé ma marque  » Wiwiewax ». Au delà d’être une blogueuse, je suis une femme qui a beaucoup de rêves dans son placard.

Des rêves de petite fille et de femme. Si vous me suivez sur instagram, vous devinerez tres vite mon premier rêve. Et le second qui réside dans l’entrepreneuriat.

C’est bien d’entreprendre, mais c’est encore mieux, lorsqu’on entreprend avec passion.

Aujourd’hui j’ai envie de partager la partie cachée de l’iceberg avec vous. Vous avez l’habitude maintenant avec ma positive attitude, ma joie de vivre, mon smile au quotidien. Oui ce petit plus dont je vous parlais dans un post .

Et le jour où on se lance dans l’entrepreneuriat, il faut s’armer de ce petit plus, pour avancer et atteindre les objectifs. L’entrepreneuriat est comparable à une compétition sportive. Il faut être armé d’énergie, d’un mental d’acier, et se relever après chaque échec.

Facile à dire, j’en suis consciente, mais sur le terrain on se prend des coups, et le mental d’acier nous permet de rester debout, et de ne pas flancher.

Nous sommes avant tout des êtres humains et face aux échecs, on échange le sourire du frontoffice contre les larmes en backoffice.

Oui entreprendre c’est aussi passer par des pleurs, des déceptions, on ne se pardonne pas des erreurs.

Lorsqu’on décide d’entreprendre, on fait le choix par la même occasion de travailler 24h/24, 7jours/7.

Lorsque que tu en veux vraiment, tu ne comptes pas tes heures comme lorsque tu travailles pour quelqu’un. Parfois ton entourage ne te comprend pas. Il trouve que tu en fait trop, que tu ne te reposes pas assez, que tu mets ta santé en danger.

Oui entreprendre, c’est mental. Nous les femmes entrepreneuses nous devons être fières d’être des battantes au quotidien. Parmi ces femmes, il y a femmes, des mères, des épouses.

Nous devrions être fière de notre travail, notre énergie, notre soif de réussir. Fière de tomber, de pleurer et de se relever. Être fière de soi et ne pas attendre la reconnaissante des autres. Être juste fière.

La bosslady est une femme aux multiples casquettes. Ces femmes devraient être soutenues par leur consoeurs au lieu d’être enviées.

La bosslady ne se résume pas seulement à la femme en tailleur.

La business woman est « une believers  » comparable à une boxeuse qui se relève toujours après les nombreux coups reçus.

Oui entreprendre est un univers particulier, où l’on côttoie le stress des objectifs à atteindre, les insomnies des fournisseurs qui nous lâchent à la dernière minute, les charges sociales à payer à l’état, etc…..

Et avec tout ces tracas, on doit laisser notre mauvaise humeur au placard et se lever avec le smile pour bien satisfaire la clientèle, afin d’éviter un client mécontent.

Car un client non satisfait est comparable à une bombe qui peut anéantir des années, des jours, des heures d’énergies et de travail.

Malheureusement nous avons des personnes mal intentionnées qui jouent les clients mécontents, juste pour anéantir le travail d’autrui. Aujourd’hui je voudrais que chacun d’entre vous sache qu’un avis laissé à un entrepreneur, une société est très sacré. Vous ne le savez pas, mais en tant que client nous détenons toujours entre nos mains l’avenir d’une société.

Il était temps que je partage avec vous nos backoffice afin que vous compreniez qu’au delà d’une entreprise, c’est un être humain qui se bat pour réaliser son rêve. L’entrepreneuriat ne fait pas de moi, de nous des personnes pleines aux as, mais des bosseuses qui se relèvent après chaque coups durs.

Je tenais à remercier ces bosslady qui ne baissent pas les bras et qui poursuivent malgré les aléas de la vie leur objectifs. Le voyage n’est pas facile, mais je suis convaincue que la destination sera identique à celle de vos rêves.

Merci @Stéphanie Prucien @Nouvelle Allure @Blandine Ulce @Manuella, @Fancy @Cremecaramel @Wilck Thomas @Amy @Lapetitecrepue

L’entrepreneuriat n’est pas de l’eau à boire, mais comparable à la mer à boire.

Je vous souhaite un bon début de semaine.

T-shirt  » Be Proud  » et boucle d’oreilles création by @Nouvelle Allure disponible ici

Pochette création by @Wiwie Wax disponible ici

A très bientôt

La vision Wiwie

lifestyle

Bienvenue sur mon blog, my name is Natacha Winnie.

Mon leitmotiv réside dans cette citation de Walt Disney :

« Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager. »

______________________________________

Cette citation décrit parfaitement mon univers, et c’est avec plaisir que je vous accueille pour partager avec vous mes rêves, mes passions, mes engagements.

Sur cette route de ma vie, l’amour me procure le sourire, la joie. Et la patience me permet d’avancer calmement dans les moments de turbulence et dans les grandes décisions.

En cas d’orage, je trébuche, je tombe, je me fais très mal, mais la foi me relève et me fait garder la tête haute.

____________

Le jour que tu as compris que tu n’as qu’une seule vie, ta vision changera. Ainsi tu opteras pour une vie d’ amour, de patience et de foi.

Bienvenue chez Wiwie

________________🇬🇧🇬🇧______________
Welcome to my blog, my name is Natacha Winnie.

My leitmotif lies in this quote from Walt Disney:
« To make a truly extraordinary selection, start by dreaming it. Then, wake up calmly and go on until the end of your dream without ever being discouraged.  »
______________________________________
This quote is perfectly my universe, and it is with pleasure that I invite you to share with you my dreams, my passions, my commitments.
On this road of my life, love gives me the smile, the joy. And patience allows me to move calmly through moments of turbulence and big decisions.
In case of a storm, I stumble, I fall, I hurt myself very much, but faith lifts me up and makes me keep my head up.
____________
The day you understand that you are only one life, your vision will change. So you will choose a life of love, patience and faith.
_____________________

Welcome

Slim or curvy

lifestyle

Tu t’es déjà posé la question de savoir si tu étais slim ou curvy ou autre ?

Moi, oui, surtout avec la montée en puissance de la mode curvy, qui nous vient directement des États-Unis.
Avant tout, il est nécessaire de comprendre qu’une femme curvy est celle qui s’assume, sans pour au tant se sentir obligée de tomber dans la vulgarité. Être curvy n’est pas seulement une question de mode, c’est plus profond que ça.

Ne nous voilons pas la face, car le regard de tout le monde ne changera pas. C’est comme l’esclavage, avec l’abolition en 1848 par Victor Schoelcher.

On aurait cru à un vrai changement mais hélas, on assiste encore et toujours, de nos jours ( plus de 150 ans après) à plusieurs formes d’esclavage ( actuellement en Libye).
Il y aura toujours dans une société où « être ronde restera toujours problématique ». Les préjugés demeurent toujours malgré l’évolution.

Si chacun se sentait super bien dans sa peau, il y aurait beaucoup de personnes qui se retrouveraient sans emploi et surtout des métiers qui disparaîtraient : diététicienne, nutritionniste, chirurgiens etc…

Les médias depuis la nuit des temps nous ont dessiné une morphologie parfaite de la femme. Ohhh oui, the perfect women should be slim forever.

La femme doit être mince, car selon notre société, être curvy mettrait en danger notre santé. Alors nous devrions avoir comme compagnon de vie le sport, une bonne alimentation et surtout « 5 fruits et légumes par jour » accompagnés de notre meilleure amie « l’eau ».

Comment peut-on donc vivre avec cette pression lorsqu’on naît curvy? Lorsque c’est génétique? Lorsque le regard des autres devient destructeur? Devrions nous aller engueuler nos parents ou notre Dieu pour notre morphologie? Why not.

Ces publicités ont bien envahi notre société, les vitrines, les magazines et ont fini par créer des complexes destructeurs chez une partie de la gente féminine.

Ceux ci ont fini par les pousser à l’anorexie, la dépression en passant par des moqueries au suicide. En bref on passe de la pub à la tombe.

Aujourd’hui, nous avons bel et bien deux catégories qui se battent en duel avec pour arbitres, des diététiciennes, des médecins des sociologues, des psychologues d’un côté et de l’autre des stylistes, modélistes, agences de mannequinat, les medias.

Mais des questions me taraudent depuis la montée en puissance de la mode curvy pour contrer la vision d’être slim à tout prix :

Si tu n’es ni slim, ni curvy, tu es quoi? Normale ?

Quelle serait donc dans ce cas la réelle définition d’une morphologie normale: X ? V? H? Et pourquoi pas Z, pendant qu’on y est.

Je n’ai pas de réponse, alors je suis totalement preneuse de la définition de chacune.

Grande, petite, curvy, mince, pulpeuse………..
Personne ne se trouve réellement parfaite.
L’essentiel, réside dans l’auto satisfaction par le biais de celle qu’on regarde de l’autre côté du miroir. Avec cette auto satisfaction, tu n’as pas besoin de rentrer dans une catégorie pour être heureuse.