J’aime la mode comme la majorité des femmes, mais pas au point d’y consacrer toute ma petite fortune. Je porte mes vêtements parce que je les aime et je m’y sens bien.

Je n’achète pas juste pour acheter, ni pour faire comme ma voisine, ou la dernière blogueuse/youtubeuse en vogue.

Dans mon dernier article Je partageais avec vous ma vision sur les influenceuses et les influencés, et aujourd’hui je souhaiterais mettre l’accent sur les nouvelles vitrines humaines de la mode, ou précisément les nouveaux catalogues humain : les influenceuses.

On en compte aujourd’hui des millions de femmes et hommes influenceurs/ qui essaient de l’être ou qui rêvent d’en devenir. Mais les femmes sont les plus remarquables.

Elles ont majoritairement le syndrome du clonage.

On assiste à un phénomène de non demarquation. L’originalité est absente dans chaque outfit proposé par chacune d’elle.

Leurs comptes sur les réseaux sociaux se ressemblent tous, on arrive plus à identifier qui est qui. Un manque total de personnalisation, accompagné des stories à longueur de journée dans les cabines d’essayage avec à l’appui des sondages. Je pense que la majorité n’ont pas très bien compris le terme « influenceur » car à vouloir trop en devenir un, on finit juste par être un influencé, plus précisément la copie de la copie de la copie de l’original.

On finit par se lasser de ces comptes, non pas par jalousie ou par manque de moyen de s’acheter ce qu’elles portent, mais juste parce qu’elles ne dégagent aucune personnalité. Elles n’apportent rien de plus au quotidien de leurs followers.

Des millions de femmes qui se copient les unes sur les autres tout en voulant faire croire à toute une communauté qu’elles sont originales.

Avant de se lancer dans ce domaine, il est très important de savoir que la mode n’exclue en aucun cas la personnalité. Heureusement que parmi tout ce beau monde, il y’a une minorité qui a compris qu’il fallait avoir sa propre signature.

Cependant une autre question me taraude 🧐🧐🧐. L’influencabilité se définit-elle par le nombre de followers ? De likes ?

Avec l’évolution du métier d’influenceur, les entreprises y trouvent leur compte, et nombreuses sont les filles/ femmes de mauvaise foi qui veulent avoir la part du gâteau.

Ainsi on assiste à des comptes qui possèdent des milliers de faux followers, achetés sur internet, afin d’appâter des entreprises à la recherche de publicité en contre partie de cadeaux ( vêtements, voyages, nourritures etc… gratuits, et des rémunérations).

Cette vague de fausses influenceuses, viennent alors remettre en question le métier d’influenceur. C’est devenu une psychose, on voit donc apparaître des détectives youtubeurs/youtubeuses/instagrameuses/ qui épient grâce à de nouvelles applications de détections afin de démonter cette vague de fausses influenceuses. Nombreuses sont pointés du doigt, malheureusement, les vraies influenceuses se retrouvent dans le lot, car il devient difficile d’identifier les vraies des fausses.

Et les conclusions actives envahissent les réseaux, on accuse tout le monde. Mais au final au bout de la chaine de copies, il y a quand même l’originale, la vraie sur qui toutes ces copies découlent.

Mais Est-ce fiable ces applications? Ces nouveaux détectives veulent juste démonter leur concurrents? A ce rythme de guerre comme à la guerre, quel virage prendra t-il ce nouveau métier?

Natacha.L.H

24 commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi ! Sur les réseaux sociaux tout le monde veut fait pareil que les autres… C’est dommage ! Moi je ne me laisse pas embobiner par ce genre de choses et je continue d’aimer seulement ce qu’il me plaît. Je m’en fiche que ce soit à la mode ou pas 🙂
    Sinon, pour revenir à ce que tu disais sur le drama d’en ce moment avec les influenceurs et la fameuse application. Honnêtement je trouve c’est n’importe quoi ! Certe être influenceur c’est un vrai métier, mais contrairement à des métiers comme médecin, psychologue, avocat, … on a pas vraiment besoin de qualification, ni de passer des entretiens. C’est un métier qui est accessible à tous le monde et c’est donc là qui marque une petite différence. Alors c’est normal que des jeunes ou des moins jeunes, en voyant ces influenceurs avoir une vie de rêve, veulent eux-aussi faire la même chose 🙂 Du coup, ils essaient de réussir par tous les moyens possibles (dont l’achat des followers). Ce que les grands influenceurs n’ont pas compris c’est que sur notre planète, il y a des milliers de gens qui ont pas forcément les moyens de se faire plaisir comme eux, alors du coup oui ça fait rêver et oui ça donne envie. Puis si en plus c’est « facilement » accessible, je comprend qu’ils veulent tout faire pour 🙂 Je pense q’au lieu de les dénoncer, ces influenceurs devraient tout simplement ignorer. Ils n’ont rien fait de mal après tout, il y a des choses bien plus pire dans la vie 🙂
    Tu en penses quoi toi ? 🙂
    Bisous.

    J'aime

    1. Coucou,

      Contente de te lire 🤗🤗🤗🤗. Certes, il n’est pas comparable aux metiers cités, mais être influenceuse, c’est beaucoup d’investissements ( des heures, des jours, des années,) pour avoir assez de followers pour attirer les marques et faire de son blog ou de son compte Instagram une affaire rentable. Aujourd’hui ce métier se fait tâcher par des personnes qui cherchent juste à avoir les mêmes récompenses, sans travailler derrière.
      Cette vague de fausses influenceuses ne font rien de mal en apparence. Mais en bernant les marques via les achats de followers, le revers de la médaille risque de faire très mal : abus de confiance, méfiance des entreprises, et tout le monde sera pointé du doigt.

      Une influenceuse ne bénéficie pas seulement des cadeaux etc…, elle fournit en contrepartie du contenu. C’est du donnant donnant. Rien n’est en réalité gratuit comme les autres le pensent. Un grand merci d’avoir partagé ta vision avec nous. 🤗🤗🤗😘😘😘.

      J'aime

  2. Merci pour ton article. Quand je reçois des produits je les présente. Mais je ne suis pas à fond dedans car j’ai envie de publier comme je le souhaite, je n’ai pas envie de me prendre la tête, j’ai juste envie de parler de ce que j’aime. Et pour les followers, je préfère en avoir moins mais avoir des personnes qui me suivent parce qu’elles apprécient le contenu de mes posts.
    Bisous et bonne soirée.
    Emmanuelle

    J'aime

    1. Coucou ravi de te lire 🌝🌝.
      Heureusement qu’il y a toujours des passionnées 😘😘😘😘. Il est plus intéressant d’avoir une petite communauté, qu’une grande avec qui on n’échange pas et qui ne sont en réalité que des robots. 😊😊😊

      J'aime

  3. Très bel article. Je suis du même avis que toi. C’est pour ça que je me prends pas la tête. Je poste comme je veux. J’achète parce que je veux et ce que j’aime. L’important c’est d’être soi.
    Bisous

    J'aime

    1. Merci🤗🤗🤗🤗. Nous sommes dans une société de suivisme et beaucoup de personnes vont dans le sens de la majorité . De nos jours, il est très important d’être soi-même et de décider par soi-même, afin de pouvoir transmettre à nos générations futures, des valeurs sûres.

      😘😘😘😘

      J'aime

  4. Nous en avions parlé je suis contente de voir cet article voir le jour. Les stories où on voit tout le temps le déballage de nouveaux articles de mode, les essayages dans les cabines. C’est récurent c’est fatigant j’en vois tellement qui se ressemblent comme tu dis si bien que je finis par zapper.

    J'aime

    1. Ohhh yeah, un article qui m’a donné du fil à retordre.😂😂😂 Consciente que c’est un sujet sensible, voir même tabou, j’ai voulu mettre des mots sur ces maux des réseaux sociaux. Si seulement on avait des quotas de stories par jour/ semaine, ce serait vraiment géniale 🤩🤩🤩.

      J'aime

  5. wooow très bel article. Vraiment du clonage. J’ai failli me faire prendre mais Dieu merci j’ai très vite compris le pourquoi j’avais commencer et surtout que je ne devais rien à personne si ce n’est de partager des choses que j’aime vraiment.La société nous fait vraiment croire qu’il faut acheter toutes les nouveautés pour vraiment être bien alors que pas du tout. Merci pour ton article. Bisous

    J'aime

    1. Merciii 🤗🤗🤗. Avec les réseaux sociaux, on est très vite tenté d’acheter pour booster nos comptes.
      Au jeu du « dark social média », beaucoup sont perdants.

      Il vaut mieux avoir une communauté solide, qui s’agrandit petit à petit.🤗🤗🤗
      . 😘😘😘😘😘😘

      Aimé par 1 personne

  6. Coucou ! Je suis totalement d’accord. Je rajouterai tout simplement qu’instagram a perdu son âme, le partage tout simplement. Maintenant tout n’est qu’une course aux likes et abonnement. Le problème, sans like et abonnement peu sont là pour échanger sans contrepartie. C’est le serpent qui se mord la queue. En ce qui concerne l’originalité, à avoir trop de comptes et d’information, tu deviens influençable en effet, et mine de rien tout le monde se ressemble en effet. En gros, c’était mieux avant. Ce que je préfère, les comptes qui mène à de vrais blog où on peut y lire des choses censées sur le monde alentour, ou tout simplement la vie de femme et non juste des look et haul mode. On peut être modeuse et digne de réflexion sur son blog à mon sens 😊 Sur ce (pavet que je viens d’écrire), c’est un super article. Bisous 😘

    J'aime

    1. Coucou, je suis contente de te lire, et merci d’avoir pris le temps de lire l’article. 🤗🤗🤗.
      La course aux likes, aux abonnements devient pénible.
      On finit par être des robots, on like juste pour liker. On copie juste pour copier. 🤗🤗🤗🤗🤗😘😘😘😘

      J'aime

  7. Tu as très bien résumé la situation !
    C’est vrai que ça peut devenir frustrant en tant que blogueuse de voir l’attrait des marques pour des influenseuses qui ne dégagent aucune personnalité, mais un dressing à en faire pâlir #Cristinamachérie 😅
    Et cette fameuse guerre contre les faux influenceurs qui achètent les followers devient ridicule, même les plus « grands  » influenceurs l’ont fait à leurs débuts. Si les gens ont de l’argent à gaspiller bêtement c’est leur problème lol
    Bises

    J'aime

    1. Merciiiii 😊😊😊.J’ose même pas imaginer combien de bénéfices se font les sociétés de vendeurs de followers. 😂😂😂. Et au final ces followers disparaissent petit à petit. En bref jeter l’argent par la fenêtre.😘😘😘😘

      J'aime

  8. Bonjour,
    Merci pour ton article qui fait du bien, je pense qu’on arrive à un ras le bol généralisé.
    J’aurais cependant deux nuances, et je rejoins le commentaire d’aboutkymia, Instagram n’est plus ce que c’était, c’est effectivement une course aux likes et followers, créée sur du vide, aucun message et aucun partage ne ressort des posts, mais plutôt une succession de publicités cachées, il n’y a pratiquement plus un post qui ne revient dans un sens ou dans un autre à de la publicité et ça c’est dommage.
    Autre chose, dans ton article tu disais, qu’il y avait une originale vraie influenceuse, et une multitude de pâles copies sans âme et sans valeur ajoutée, j’ai un constat même plus terrible, ce sont les marques qui dictent le looks de ces influenceuses, par « choisis tes meilleures pièces dans la nouvelle collection », voire l’envoi régulier de vêtements, et ce de manière massive et au meme moment. Il n y a plus aucune personnalité, et les marques se payent effectivement une sorte de lookbook Instagram sur de potentieles clientes. Ce procédé existe depuis longtemps dans la presse magazine, avant que les gens s’en détournent pour la liberté de parole du web, et en acceptant ces cadeaux permanents, ces influenceuses ont perdu leur valeur ajoutée (et logiquement risque de disparaître).

    J'aime

    1. Mercii 💃💃💃 pour ton commentaire. Effectivement, il n’existerait même pas une vraie / une originale. C’est dommage, aberrant. Ce processus de marketing établi par les entreprises se lit très bien sûr le compte @allthesamekind 👌👌👌👌, que j’ai découvert récemment.
      Ce réseau de partage s’est juste déshumanisé, suite à l’envahissement des entreprises.😘😘😘😘😘

      J'aime

  9. Coucou, entièrement d’accord avec toi ! D’ailleurs, je n’arrive pas à les suivre sur Instagram ces copies de copies, ça se voit tout de suite 😉 Jamais je n’accepterai de faire de la promotion de produits que je n’utilise pas dans la vraie vie et refuse toute proposition de partenariat. Même avec un mini riquiqui compte, on en reçoit des demandes… Sinon, je te découvre aujourd’hui et j’en profite pour de te dire que je te trouve sublimissimement belle et solaire 🙂 Belle journée à toi !

    J'aime

    1. Merciii beaucoup 🤗🤗🤗🤗. À force on ne s’y trouve plus avec tout ça. Dans la dernière vidéo de la youtubeuse Lodeosmakeup disait que certaines revendaient ensuite les produits sur vinted.
      Le vrai partage a fait place à la course du gain. 😘😘😘😘. Bon week-end

      J'aime

  10. Coucou! Je viens de découvrir ton blog et je voulais juste réagir là dessus pour dire que tu as exactement résumé ce que je pensais et je me sens moins seule à le penser maintenant. Je ne comprends toujours pas comment tu peux switcher de 15 story sur Instagram et voir 15 fois la même story! C’est dingue ! En tout cas très bon article

    J'aime

  11. Comme tu le sais, je partage complètement ton point de vue !
    Je relève particulièrement le paragraphe où tu dis « on ne sait plus qui est qui »… c’est tellement vrai ! Le nombre de fois où je dois vérifier le nom du compte pour être sûre que je ne confonds pas avec quelqu’un d’autre… tellement tout est similaire.
    Et pareil pour le passage où tu évoques les cabines d’essayage… c’est devenu lassant de voir que la grande majorité de leur journée, c’est d’être dans les magasins…
    Le shopping, ok. Mais à outrance, cela n’a aucun sens !
    Merci pour ce bel article en tout cas 🙂 Et à très vite !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s