Femme Africaine

société

Je suis noire, elle est noire. Oups!!!!! tu as vu ça đŸ˜±đŸ˜±đŸ˜±Â« elle porte un tissage» oups!!!!đŸ˜±đŸ˜±đŸ˜±đŸ˜± « elle a osĂ© laisser ses cheveux comme ça», mais « madame croit qu’elle est mieux ou supĂ©rieure,car elle est avec un homme blanc », ah !!!!« mais pourquoi elle me regarde de travers celle là».

Welcome dans les réflexions de mes sisters.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit truc qui me chagrine. Je blogue sĂ©rieusement depuis un moment dĂ©jĂ . J’ai pris plaisir Ă  adhĂ©rer aux groupes de blogueuses sur les rĂ©seaux sociaux.

Le dimanche, je m’adonne Ă  la lecture de diffĂ©rents articles issus de divers blogs et univers. Mes prĂ©fĂ©rĂ©s restent les blogs lifestyle.

À travers mes lectures, j’ai remarquĂ© que la majoritĂ© des articles traitent« des complexes de noires».

Certaines blogueuses s’amusent Ă  faire une gĂ©nĂ©ralitĂ© et vont jusqu’Ă  dĂ©nigrer leur propre soeur.

J’ai Ă©tĂ© choquĂ© par beaucoup de propos. Voici par exemple un extrait d’un article

« lorsqu’une fille qui a ma couleur de peau, donne des leçons d’estime de soi, de bien-ĂȘtre alors qu’elle a des cheveux lisses et qu’on ne l’a jamais vu avec son afro au moins UNE FOIS, je pense toujours que cette personne elle mĂȘme a un problĂšme »

Comment peut-on passer son temps à dénigrer son prochain?

Voici quelques points de complexes selon ces blogueuses :

– Les cheveux

– Le maquillage

– Le choix de conjoint

– La couleur de peau, plus prĂ©cisĂ©ment la teinte, c’est Ă  dire noire foncĂ©, trop claire etc….

Pour justifier cela, les articles s’intitulent souvent « estime de soi»

Mais dans la société actuelle, peut on se permettre de critiquer la liberté de vivre de chacun?

Le monde Ă©volue Ă  une vitesse et l’humain avec aussi. Il serait prĂ©fĂ©rable d’arrĂȘter de crier haut et fort qu’une nappy girl est meilleure que toutes les autres femmes. Comme disent les camerounais « je porte mon string, c’est toi que ça serre?» 😂😂😂.

Femme noire portant tissages ou tresses, n’est pas synonyme de complexe ou manque de confiance en soi.

– PremiĂšrement, il est indispensable de noter que la nature n’a pas dotĂ© tous les cuirs chevelu d’une croissance rapide.

– Deuxio, chacun son style, et jusqu’Ă  nouvel ordre, on vit dans une dĂ©mocratie. Nul n’a le devoir de se justifier sur ses choix de coiffures.

Il faudrait peut-ĂȘtre commencer Ă  revoir les mentalitĂ©s dans la communautĂ© africaine .

Au delĂ  des articles des blogueuses, nous sommes confrontĂ©s Ă  d’autres phĂ©nomĂšnes :

– Certains hommes noirs qui voient passer une femme noire et qui se moquent car celle ci a optĂ© pour le style nappy. Ils disent les prĂ©fĂ©rer avec des tresses ou tissages.

– Certaines femmes qui ne supportent pas les autres femmes avec leur nappy, sous prĂ©texte que c’est moche.

– D’autres qui voient leur soeur avec leur mari blanc et chuchotent « celle lĂ  mĂȘme est une vendue, humm, ça doit ĂȘtre une bounty» ou « elle cherche kaolo ( papiers)».

STOP STOP , ras le bol, ras le bol. Et, la cerise sur le gĂąteau c’est lorsque vous passez votre temps Ă  dĂ©nigrer tout et rien. Ces derniers temps c’est la marque « Fenty Beauty » qui en prit pour son grade.

Depuis des dĂ©cennies, la femme noire a toujours Ă©tĂ© dĂ©nigrĂ©e par les autres communautĂ©s. ComparĂ© aux autres femmes, nous relevons chaque jour deux fois plus de challenges pour avoir une place. Aujourd’hui,on peut compter de nombreuses femmes noires ingĂ©nieures, chefs d’entreprise, mĂ©decin etc…. heureusement qu’elles ne se sont jamais arrĂȘtĂ©es aux critiques pour avancer. Alors pourquoi c’est la jeunesse qui ose porter des jugements sur leur propre communautĂ©.

La femme noire

Femme Africaine, Femme de valeurs et de principes, Femme accepte la diffĂ©rence de l’autre.

Il y a un dicton qui dit:

« On ne peut pas peindre du blanc sur du blanc, du noir sur du noir. Chacun a besoin de l’autre pour se rĂ©vĂ©ler».

Lawson.H.N

«Mon style de coiffure ne définit pas mon degré de confiance et en aucun cas le rejet de mes origines».

12 réflexions sur “Femme Africaine

  1. Je ne suis pas encore tombĂ©e sur ce genre d’article mais rien qu’en lisant ton post c’®est revoltant. Ton article est bizarrement dans la continuitĂ© du mien car j e trouve que c’est Ă  nous d’avancer ensemble. Il est grand temps que nous nous donnions la main pour arriver plus loin plutĂŽt que de chercher la petite bĂȘte et les broutilles.
    Concernant les nappy franchement certaines devraient arrĂȘter de parler car chacun voit midi Ă  sa porte

    J'aime

    1. Coucou Floriane,
      Lorsque j’ai dĂ©couvert ton blog, j’ai eu un petit sourire aux lĂšvres, car ton style, ton engagement me correspondent parfaitement. J’ai eu un grand plaisir Ă  lire tes articles. Et surprise de la coĂŻncidence de nos derniers articles.
      Notre communautĂ© a hĂ©las besoin d’un vrai changement pour avancer.

      J'aime

  2. C’est dommage de se taper dessus Ă  longueur de journĂ©e, au lieu de trouver des solutions pour avancer ensemble. C’est malheureusement un constat, qui est loin de changer.
    Le jour oĂč l’on comprendra qu’il nous faut former une communautĂ© dans laquelle on unit nos efforts, nos savoirs, nos connaissances afin de s’entraider et de se soutenir, au lieu de se critiquer, on aura fait un bon en avant.
    Ceci dit former une communautĂ© ne doit en aucun cas ĂȘtre un repli, mais c’est aussi une ouverture vers d’autres cultures. Pour te reprendre, « on ne peut pas peindre du noir sur noir »
    Bisous de nous

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis blanche et c’est peu etre bĂȘte mais parfois j’envie mes soeurs black. Je vous jure! Ca parraitra bizar pour certaine mais moi je ne vois pas oĂč! En tout cas je suis pour l’epanouissement de toutes les femmes et celles qui critique prouvent qu’elles ne le sont pas! Nous avons toutes le sang rouge et les mĂȘmes origines (Adam et Eve).

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ma belle,
      Une femme doit pouvoir s’Ă©panouir dans tous les domaines et ne doit en aucun cas freiner son prochain juste pour la forme. Viva la liberta. 😘😘😘😘😘.

      J'aime

  4. Une personne a vraiment Ă©crit ça??? C’est extrĂȘme quand mm comme discours. C’est dingue ces personnes qui parce que les autres ne font pas comme eux se permettent de juger et de dire des choses pareilles. Ton article est tellement vrai et pointe des rĂ©alitĂ©s. Surtout sur le sujet « nappy ». Depuis quand la coiffure dĂ©finit quelqu’un? Tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut avec ses cheveux et le fait de ne pas ĂȘtre nappy ne fait pas de l’autre noire une moins africaine ou moins confiante qu’une autre. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde mĂȘme si ça ne n’arrange pas forcĂ©ment la communautĂ©. 😩

    J'aime

    1. Coucou Trysha,
      Oui extrĂȘme comme discours. J’ai eu du mal Ă  encaisser cette phrase. Sommes nous pas libre, de porter nos coiffures?
      J’ai analysĂ© cette phrase dans tous les sens et j’ai essayĂ© de comprendre.
      Et je suis arrivĂ© Ă  la conclusion que nous sommes toutes diffĂ©rentes. Certes on ne peut pas plaire Ă  tout le monde. Mais le minimum de respect envers le choix de chacun reste primordial. 😊😊😊

      J'aime

  5. Je te lis et je me retrouve dans tes mots. Cela fait tellement plaisir de voir que d’autres voix s’Ă©lĂšvent face Ă  la bĂȘtise . A nous de ne rien lĂącher et d Ă©duquer les nĂŽtres coĂ»te que coĂ»te. Bonne il est minuit, bonne nuit.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s